Faema President 2 groupes

Du nouveau sous le soleil

Et pas que des bonnes nouvelles…

A 11h ce matin j’avais rendez vous pour faire souder les deux petits cracks de la chaudière. A 15h30 je vais la récupérer. Le soudeur avait fait deux belles soudures et la chaudière attendait dans un coin de l’atelier que je vienne la récupérer. Je regarde un peu le travail qui a été effectué et constate que l’inox a de nouveau craqué juste à coté des soudures.

On décide de prendre le taureau par les cornes, on conclut qu’il faut souder une tôle en inox sur toute la zone fragilisée pour arrêter la progression de la maladie, rendez vous prit pour 17h30.

A l’heure convenue le professionnel me remmène la cuve à la maison, il a vraiment fait un superbe travail. Mais…. la maladie est plus importante que prévue, ça a encore craqué à coté 🙁

Il va souder encore une nouvelle tôle à coté de celle déjà placée et je récupère la chaudière demain. J’espère que ce coup ci ça va aller parce c’est tout le fond de la chaudière qui aura été raccommodé.

Je ne sais pas quoi en conclure exactement, un ami me disait ce matin les risques d’une mauvaise mise à la terre de la résistance, et le risque de perçage que ça représente pour les cuves. J’ai l’impression qu’il y a eu un long et meurtrier processus d’électrolyse qui a progressivement attaqué le métal sur toute la zone en dessous de l’élément.

Pas de quoi trop s’inquiéter quand meme, la machine en est arrivé là après pas loin de 20 ans de fonctionnement, avec l’épaisseur de tôle que l’on rajoute avec le soudeur, elle ne devrait plus bouger pour au moins 20 ans encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.