Faut-il toujours rechromer ?

Comment refaire entièrement une machine de 60 ans sans lui enlever son histoire ?

Il est très facile de faire entièrement re chromer une machine un peu défraîchie, puis ça fait moins de travail. Mais tout le charme d’une restauration n’est il pas finalement qu’une question d’équilibre ?

Quand je regarde ma Faema Mercurio de près, je vois de très nombreux coups, des milliers de fines rayures, tout un tas de petits défauts, qu’il serait tentant de complètement supprimer.

Et quand enfin je me laisse aller à la regarder d’un œil tout autre que technique, je vois une histoire, un passé. Puis une élégance aussi, qu’elle n’avait pas j’en suis sûr lorsqu’elle était neuve. Parce qu’elle n’était qu’un simple outil de travail comme le sont toutes ces machines que nous collectionnons, alors qu’aujourd’hui elle a son histoire en plus, sa patine.

Je me languis de pouvoir commencer le remontage, j’ai commencé de traiter les éléments d’habillage, j’espère que le résultat sera équilibré parce que j’y ai passé beaucoup de temps.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.